Patcha a atteri dans ma vie en octobre 2013, affamé et perdu.

 

Patcha1.jpg

 

Depuis cette date, il m'a accompagné dans toutes mes joies et tous mes périples, il a vécu trois déménagements, nous avons perdu un être très cher et dû quitter tous nos repères.

Il m'a vu me perdre, tomber dans les pommes et sombrer doucement mais sûrement vers d'anciens démons.

 

C'est à la source c'est-à-dire à la campagne et plus précisément chez mes parents que nous (moi) nous sommes reconnectés à nos racines car rien ne pouvait plus pousser.

 

Cette balade, à laquelle je vous convie, est un moment symbole de notre complicité retrouvée, du simple bonheur d'être ensemble, d'être vivant.

 

Un jour d'automne particulièrement ensoleillé j'ai dit à Patcha: "Viens on va voir les arbres ensemble". Il m'a suivi, il ne s'était pas encore aventuré aussi loin sur le territoire, un peu inquiet au départ, il a pris part à la promenade.

 

IMGP0845.JPG

 

Il découvre la rivière et se poste tel un vigile.

 

IMGP0841111.JPG

 

Après chaque pause, il me regarde l'air de me demander: "On y va? On continue?"

"Oui on continue, toujours."


IMGP0848.JPG

 

Il explore les moindres recoins.


IMGP0857.JPG

 

IMGP0858.JPG

 

On a vu que la colline aussi pouvait pleurer.


IMGP0849.JPG

 

Il monte partout fier de son agilité, bon ok je sais que je ne peux pas faire pareil c'est pas la peine de faire le malin !

 

IMGP0863111.JPG

 

IMGP0878111.JPG

 

IMGP088511111.JPG

 

IMGP08921111.JPG

 

On est passé à l'endroit où je m'assied pour méditer et me reconnecter à la Pacha Mama et à la rivière.

 

IMGP08681111.JPG

 

Voilà que vient la fin de cette histoire là... enfin de ce chapitre.

 

IMGP088811111.JPG

 

Car nous voilà de nouveau de retour dans notre nid à nous, au centre ville. Et le matou a de suite repris son territoire !


IMGP1142111111111.JPG

 

Pour passer sur sa passerelle, il faut payer la redevance ! (cfr "Sacré Robin des Bois pour ceux qui connaissent !)

 

Certes le cadre est moins fantastique, mais il a retrouvé ses "copains" et ses "copines" et puis les bois se trouvent juste derrière les immeubles.

 

Pour être certaine qu'il soit bien au chaud et au sec pendant la nuit, je lui ai confectionné un petit nid dans la cour extérieure, en ville les chats ne trouvent pas forcément un coin où dormir en sécurité.

 

Pour cela, j'ai pris sa cage de transport que j'ai emballé dans deux sachets poubelles contre la pluie, j'ai mis son panier crocheté bien épais qui entoure tout l'intérieur de la cage et j'ai mis en plus un plaid tout doux roulé en boule. Monsieur a de suite adopté, vous pensez !

 

IMGP1141111.JPG

 

Mais soyons sérieux, c'est l'hiver et l'endroit préféré des chats en hiver c'est sur le fauteuil près du radiateur !

 

IMGP1145111.JPG

 

En ce moment, j'ai tout le temps l'impression que ses yeux me disent: "Mais qu'est-ce que tu fabriques encore, tu ne sais pas que c'est la saison où on dort !!!" Et rien que ça, ça me fait rire !



IMGP1149111.JPG

 

Vous l'aurez compris: je suis gaga de mon chat, certains diront que c'est franchement pathétique, d'autres que j'ai 27 ans et que je prévoyais de me marier et d'avoir un enfant assez vite et que ces projets ont été arrachés à la racine et que je me raccroche à mon félin pour combler ce manque... Oui ces versions là sont justes aussi.

 

Vous aurez aussi très bien capté que l'histoire de mon chat raconte la mienne cachée sous un brin de pudeur. Mais c'est avec recul aussi que je me rends compte que mon chat a été malheureux car pendant quelques mois, je l'ai mis de côté car je devais me battre,  moins je faisais attention à lui plus il faisait des bêtises et je ne pouvais plus le supporter, et plus il se sentait mal-aimé...

 

Donc c'est avec beaucoup de gratitude et d'amour que je le regarde aujourd'hui, parce que je me rends compte justement de plein de choses.


Et surtout, je sais, vous me croirez ou pas, que Patcha est mon gardien, mon ami et que si nos routes se sont croisées ce n'est sûrement pas le fruit du hasard. Je l'ai sauvé et il m'a sauvée aussi. 

 

Et je n'oublie certainement pas toutes ces personnes merveilleuses qui m'entourent, quand on se rend compte de l'Amour présent, bon sang quelle Gratitude ! Merci Papa, Maman, Thibault & Eva, Ibra, Noko, Vi, Flo, Nini, Frani, Jacqueline, Evelyne, Germaine et tous les autres ! Merci à vous les copinautes !

 

A bientôt !

Retour à l'accueil