PriceMinister a lancé un grand match pour la rentrée littéraire 2013.

 

Les blogueurs ont pu choisir et recevoir un livre tout nouveau tout chaud en contrepartie d'une critique rédigée sur leur blog.

 

J'ai choisi...

 



Quatrième de couverture

 

"Paul était devant le poste, à mille lieues d'envisager qu'on pût lui réserver un anniversaire surprise fin juin, à lui, natif de février...» Sur le toit-terrasse d'un hôtel parisien, en attendant qu'on leur serve quelque chose à boire et que Paul apparaisse au bras de Marguerite, les invités prennent possession des lieux. Peu à peu, la soirée dérive loin du projet initial. À l'autre bout de la ville, Marguerite tente en vain de convaincre Paul de sortir sans dévoiler la surprise. C'est le début d'une guerre dont les proportions vont bientôt leur échapper à tous deux. Maria Pourchet explore le fonctionnement d'un couple contemporain, les origines de son désastre mais aussi l'étendue des solitudes, chacun tentant d'échapper à l'autre, à la vérité, à lui-même. On rit à chaque page... non sans un certain effroi."

 

 

Avis et ressentis

 

J'ai beaucoup ri au début de ce livre. L'écriture est juste, les personnages que l'on croise dans ce roman sont authentiques, plus vrais que nature ! 

 

J'ai apprécié la situation complètement loufoque qui une fois encore est tellement plausible.

 

Au fur et à mesure de la lecture, je souris de moins en moins. Souvent, je lève les yeux de la page, plongée dans l'une ou l'autre réflexion comme si les mots durs d'une réalité dépeinte avec tant de vérités m'étaient insupportables.

 

Je ferme le livre, arrivée à la dernière page avec soulagement.

"Pfff quelle bêtise ce truc!", voilà ce que je me dis.

 

"Rome en un jour" non ce n'est pas une bêtise, c'est une histoire qui dérange autant qu'elle fait rire. Elle m'a mise en colère parce qu'elle m'a touchée.

 

A lire donc, en étant avertis. 

 

 

Retour à l'accueil