Voici la lettre, écrite à l'instant, adressée à nos propriétaires

 

Plainte pour nuisances sonores de la part d'un voisin


Madame, Monsieur,

 

Depuis septembre, nous avons un nouveau voisin direct au numéro 15 qui aime mettre de la musique très fort quand cela lui plaît.

 

Au début, nous pensions qu'il fêtait comme il se doit sa pendaison de crémaillère avec quelques amis. Il semble que cela soit dans son mode de vie d'avoir régulièrement 4-5 amis en soirée ainsi que les week-ends qui hurlent chez lui et dans les couloirs à toute heure.

 

Mon compagnon est allé gentiment lui demander à plusieurs reprises d'arrêter la musique ou de diminuer le « Home cinéma », il était 22h00 passé durant la semaine. Il lui a expliqué qu'il se levait tôt le lendemain pour aller travailler. Le voisin s'est excusé et a baissé le volume, ce qui ne change rien de ses habitudes quotidiennes. On ne va pas faire son éducation ni aller doucement avec des pincettes et poliment lui demander d'arrêter à chaque fois qu'il abuse.

 

Il se lève vers 7h00, nous avons droit à du J-J Goldman à fond pendant 20 minutes accompagnées de ses vocalises matinales, le soir quand il rentre c'est de nouveau reparti pendant parfois plusieurs heures. Le week-end, il n'est pas rare d'avoir une bande qui fête jusqu'au bout de la nuit voire même tout le week-end (nous n'avons pas tous la même résistance !).

 

Nous aurions pu tomber plus mal musicalement parlant, mais là c'est insupportable. Nous avons envisagé lui suggérer l'utilisation d'un casque pour écouter sa musique, lui glisser les paroles de « Je marche seul » dans sa boite aux lettres, faire appel à un ami costaud, brancher la sono à fond à 7h moins vingt... mais nous avons trop de respect pour nos autres voisins... Nous pensons de plus en plus sérieusement à déménager.

 

La prochaine fois, nous appellerons la police pour tapage nocturne mais nous n'avons que peu d'espoir que cela change quoi que ce soit sur le long terme.

 

D'avance merci pour l'attention portée à ce courrier.

Veuillez agréer, Madame, Monsieur, l'expression de nos salutations distinguées.

 

 

Il y a toutefois un certain matin, à 7h donc, où j'ai eu un fou rire lorsque des longs et puissants "OoooooouUh JE TE DoooooOOOOOooNNE" me parvenait de derrière le mur, ça pouvait prêter à confusion... enfin bref c'est nerveux !

 

 

Faites-moi plaisir, écoutez la musique en ayant une pensée émue pour nous qui la supportons en boucle depuis des mois, en version karaoké qui plus est !

 

 

Belle journée à vous !

 


Retour à l'accueil